Rating

Le Petit chaperon rouge, Poucette, la Belle au bois dormant, Peau d’âne;  vingt contes de fées sont résumés chacun en un tout petit poème à la japonaise : un haïku. Accompagnés d’une illustration à l’aquarelle toute fine et précieuse comme contenue dans une boite à bijoux, ces contes sont comme autant de devinettes à proposer à la sagacité des petits lecteurs.

De fil et de bois

une branche s’allonge

mensonge

et voilà notre petit Pinocchio sur la page de droite enfermé dans une baleine bleue.

Souffle le vent noir

sur la paille, le bois, la brique

et trois tire-bouchons !

de qui s’agit-il ?

Certains haïkus évoquent d’emblée le conte auquel il est fait allusion, d’autres sont plus difficiles à découvrir, mais la table des matières située à la fin de l’album saura donner la réponse à toutes les questions. Une bien jolie façon d’aborder la poésie et le répertoire des contes que propose ce  recueil au petit format. Et puis, pourquoi pas  lorsque l’on aura dégusté ces petits amuse-bouche( re) découvrir les contes en « version originale » avec les enfants. A partir de 7 ans.

Mireille

Leave a Reply